L’ostéopathie

L’ostéopathie

L’ostéopathie est une médecine née au XIXè siècle en réaction à la médecine classique de l’époque.

Son fondateur, le Dr Andrew Taylor Still, considérait, un peu brutalement, que la médecine de son époque ne comprenait pas le fonctionnement de l’être humain ni ses capacités d’auto-guérison.

Le principe de base que ce médecin a formulé est que nous avons tous les remèdes nécessaires en nous-même et qu’il n’est nul besoin de lui injecter de la chimie pour obtenir la guérison.

Il faut comprendre que cette médecine est née d’une réaction à une carence ressentie par son fondateur, et que depuis, les ostéopathes ont tempéré ces propos et collaborent pleinement avec la médecine classique actuelle, comprenant que chaque médecine a ses limites et ses possibilités.

L’ostéopathie « primitive » est dite structurelle et considère que le patient est malade parce que ses capacités d’auto-guérison sont limitées par un obstacle (structurel) que l’ostéopathe devra lever. Une fois cet obstacle supprimé, le corps pourra redéployer toutes ses capacités de fonctionnement et recouvrir la santé.

L’ostéopathie, depuis ses débuts, s’est vue ajouter d’autres courants conceptuels, fonctionnel ou encore fluidique.

Dans notre permanence, nos ostéopathes adhèrent chacun a un des différents modèles existants, ce qui potentialise les possibilités de traitement que nous pouvons offrir aux patients.

Avec les liens ci-dessous, nous vous présentons les différents courants ostéopathiques actuels ou encore certaines « spécialisation » ostéopathiques

Médias et références

Dans cet espace, vous trouverez différents articles que nous trouvons pertinents.

Merci de votre intérêt !